Comprendre son lapin

Posté par lapinougribouille le 12 mai 2009

Le lapin est un animal discret, qui n’émet que très peu de sons, ce qui complique un peu quand on veut le comprendre. Soucieuse de pouvoir décrypter son comportement,je me suis renseignée sur internet et après plusieurs sites visités voici ce que j’ai trouvé !

Les sons

Le couinement : cri plaintif, émis par les jeunes lapereaux lorsqu’on les enlève du nid.

Petits cris courts poussés les uns à la suite des autres : le lapin rouspète ; si, par exemple, on l’attrape pour le remettre dans sa cage.

Grognement : ils sont poussés par le mâle peu après la saillie. Signe de satisfaction.

Soufflement et grondement : ce sont des signaux d’agression et de défense. Le lapin peut attaquer d’une seconde à l’autre. Ils sont peu audibles.

Cris aigus : crainte, attaque cardiaque, peur soudaine.

Fort grincement de dent : accompagné d’un regard triste et éteint, l’animal souffre énormément.

Frottement des mâchoire : lorsqu’on le caresse, le lapin peut émettre ce bruit de meule (comme lorsqu’il mange ses granulés) : il se sent bien. Ce phénomène est plus ou moins marqué.

Signal d’alarme : le lapin sauvage tape le sol avec ses pattes pour avertir ses congénères. Notre lapin nain le fait par mauvaise humeur, contrariété ou forte excitation.

 

Le langage corporel

 

Faire le beau : le lapin est curieux, il veut voir ce qu’il se passe. Dans cette position, le lapin a une bonne vision circulaire, une meilleure perception des odeurs et une meilleure ouïe. Il peut se dresser aussi pour attraper de la nourriture.

Se rouler : extrême bien-être.

Trépigner et griffer : ce comportement a plusieurs significations ; le lapin peut vouloir creuser ou fouiner. Les mâles à maturité sexuelle et les femelles en chaleur ou gestante trépignent sans cesse dans leur litière. Les mâles excités griffent le sol lorsqu’un rival se trouve à proximité. Les lapins dominants piétinent une odeur étrangère pour imprégner leur propre odeur. Si votre lapin trépigne lorsque vous le caressez, cela peut vouloir dire qu’il demande encore plus d’attention et …est dominant!!!!

Repousser la main : le lapin veut être tranquille

Lécher :Les lapins se lèchent entre eux pour faire leur toilette, il vous considère donc comme un des leurs . Ca peut être aussi un signe de soumission .

Secouer la tête brièvement : énervement, mauvaise humeur, bruits gênants. Cela peut être aussi un problème aux oreilles (gale…).Si il le fait pendant qu’il court ou qu’il saute, c’est qu’il s’amuse, et ça nous amuse aussi !

Accroupissement : oreilles couchées. C’est une position de repos ou de soumission.

Couché sur le flanc : le lapin veut dormir.

Etirement du corps : arrière-train relevé, oreilles couchés vers l’avant, queue reposée. C’est une attitude de curiosité. Mais si la queue est relevée, le lapin est curieux mais peu rassuré et prêt à fuir. Si les oreilles sont couchées vers l’arrière et que l’animal grogne ou souffle, c’est un avertissement. Il peut vous attaquer ou vous mordre si vous insistez. Le lapin attaquera seulement s’il se sent menacé.

Il donne des petits coup de museaux : il demande des câlins.

Il frotte son menton sur les objets : il marque son territoire sécrétant une odeur par une glande odorifère située sous le menton. Cette odeur est imperceptible pour l’homme mais pas pour ses congénères.

Le lapin mange ses crottes : Ces crottes sont appelées « caecotrophes ». Elles contiennent des bactéries spéciales, des vitamines essentielles (comme la vitamine B12) et des protéines indispensables pour le lapin. Elles lui permettent de fabriquer des anticorps. Ne l’empêchez pas de manger ses caecotrophes, c’est essentiel pour sa santé!

Publié dans Le comportement | 5 Commentaires »

 

annieochbengt |
Denis et Jean |
titpaul |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astuces et conseils pour ma...
| donner une 2ème vie
| Mariage Séb & Alex